Se former pour l’industrie

Depuis le 1er février, le Greta a ouvert une formation de Conducteur de systèmes de production automatisée.
 
Pendant 17 ans, Christelle était assistante maternelle. À l’âge de 44 ans, elle a voulu changer complètement de voie. « J’ai appris l’existence de cette formation par Pôle Emploi. Je n’avais pas de notion dans ce domaine, mais il y a de l’avenir dans le milieu industriel ». À ses côtés, il y a Kevin, ancien cuisinier, ou Gabrielle, qui souhaite faire valider son expérience de conductrice de machines industrielles. Au total, cinq candidats aux profils très différents suivent ce cursus de Conducteur de systèmes de production automatisée.
Un réel besoin sur le territoire
Rémunérée, cette formation financée par la région Grand Est se poursuit jusqu’au 13 juillet, avec deux périodes de quatre semaines en entreprise, en avril et en juin. À l’issue est délivré un certificat de qualification paritaire de la métallurgie (CQPM) par l’Union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM).
« Les étudiants sont mis en condition de travail en entreprise » Laurence Lamarche
Cette formation a vu le jour en réponse à un appel d’offres de la région Grand Est, qui a fait part de besoins importants sur le territoire aubois. « Les secteurs agro-alimentaire, industriel et textile sont particulièrement demandeurs », indique Laurence Lamarche, conseillère en formation continue au Greta Sud-Champagne. Cinq places seront proposées, au minimum, deux fois par an.
Pendant six mois, les étudiants interviennent sur différentes lignes de production présentes dans l’établissement, comme une encaisseuse à champagne, une machine à savons ou une broyeuse à déchets. « Ils sont mis en condition de travail en entreprise », explique Laurence Lamarche. Ils sont également sensibilisés aux mesures d’hygiène, notamment pour le module agro-alimentaire.
Outre la conduite de machine et les automatismes, les étudiants sont formés à la maintenance. « On leur apprend tout ce qu’un opérateur est censé connaître. Ils doivent être capables d’effectuer tous les réglages et vérifications nécessaires sur leur machine », explique Stéphane Lemaître, formateur. Au cours des six mois, les candidats passent le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité (CACES), nécessaire pour la conduite de certains engins de chantier, l’habilitation électrique B5 et le certificat de sauveteur-secouriste du travail (SST). Ils disposent aussi de cours théoriques, notamment de l’anglais technique, des mathématiques, de la communication écrite et orale, ainsi qu’une aide à la préparation de candidatures.
L’objectif, c’est bien évidemment un rapide retour à l’emploi. « Ils seront disponibles juste après avoir passé leur diplôme, entre le 9 et le 13 juillet », assure Laurence Lamarche.
 
Publié le 20 mars 2018, L'Est Eclair

Nos coordonnées

GRETA Sud Champagne (siège)
03 25 71 23 80
Lycée Les Lombards
12, avenue des Lombards BP 80 166
10003 TROYES CEDEX
 
Nos locaux sont ouverts du lundi au vendredi de 8h00 à 12h et de 13h30 à 17h30.
 
N° SIRET : 191 000 256 000 39
N° de déclaration d'activité : 21 10 P000 310
N° TVA intracommunautaire : non assujetti